Loi duflot
Publié le - 569 clics -

Les pièges de la defiscalisation dans l'investissement locatif

Les investissements locatifs sont de plus en plus prisés surtout s'ils sont accompagnés de la défiscalisation. Bien que cela parait alléchant, des pièges peuvent bien subvenir entrainant des conséquences néfastes. Avant de s'investir dans un tel projet, il est prudent de repérer les pièges afin de les éviter.

Plusieurs contribuables se trouvent dans de biens mauvais postures suite à des arnaques ou à des promesses impossibles. Bon nombre de promoteurs promettent des profits juteux. La réalité prouve le contraire.

Quels sont donc ses pièges?

Certes, les promoteurs repèrent bien les secteurs les plus rentables tel le programme immobilier neuf cote basque. le problème c'est que dans ces quartiers là, les terrains se font très rare. Par conséquent ils se rabattent vers les emplacements environnants pour la construction. Ils vont alors vendre les logements construits à un prix très intéressant. Mais vu l'emplacement du bâtiment, la demande en location va être quasi-nulle. Ils tendent alors le piège avec l'aide des sociétés de défiscalisation qui vont tout faire pour écouler les logements. Ils attirent les acheteurs avec des packs plus qu'intéressant sans leur donné l'occasion de voir l'emplacement l'immobilier.

Les risques pour les contribuables sont multiples: la surfacturation et le non location du logement. Cela pourrait même conduire à la perte du réduction d'impôt si le logement ne trouve pas de locataire dans les délais impartis.

Notre conseil est de vérifier l'état et l'emplacement réel du logement avant d'investir. Vérifier également la loi de l'offre et de la demande dans le secteur pour s'assurer de trouver un bon locataire. Sacher si la nature de votre logement correspond également à la demande.
Un autre piège est l'achat de résidences services. Dans la majorité des cas, les propriétaires ont recours à un intermédiaire qui reverse des loyers soit disant garanti. Pourtant, dans certain cas, ces loyers sont gonflés pour attirer les acheteurs. Ils sont ensuite revu à la baisse. Les propriétaires sont alors dans l'obligation d'accepter le bail car dans le cas contraire ils devront verser l'indemnité d'éviction mais aussi perdre leur réduction d'impôt.
Soyez vigilant, vérifiez bien que le loyer proposé correspond bien à la réalité. Assurez vous également que le promoteur est bien sérieux.
Un dernier conseil, diversifiez vos investissements. Ne concentrez pas vos investissements sur un même bâtiment ou sur un seul emplacement.