Loi duflot
Publié le - 420 clics -

La loi Duflot dans les sociétés de placement immobilier

La simulation SCPI a conquis la France. En 2014, les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ont sélectionné l’ancienne loi Duflot et la renouvellent en 2016 par la loi Pinel. Le gouvernement VALLS et le ministère du logement ont décidé de remplacer la loi DUFLOT par la LOI PINEL. La loi des Finances 2013 intègre le financement en SCPI Duflot. Ici, il s’agit de faire des acquisitions sur des parts dans une société civile de placement immobilier (SCPI).

Le SCPI et la loi Duflot en 2014 ou les SCPI de rendement

Tout prestataire à domicile en France, qui fait des placements dans une SCPI affecté à la location, peut profiter du statut SCPI Duflot. Le financement en SCPI Duflot offre le droit à un avantage fiscal. La diminution de taxe est de 18% du prix de souscription applicable sur une base de 95%. Contradictoirement à une souscription de SCPI classique, la SCPI Duflot est très lucrative puisque sur un investissement de 10 000 euros, et elle procure 1 710 euros en diminution de taxe. Le placement SCPI Duflot pourvois les mêmes privilèges fiscaux que la loi Duflot. Néanmoins les mêmes contraintes sont à honorer. La détention de par Duflot doit durer 9 ans au minimum. Contrairement à la loi Duflot, les SCPI admettent des placements à faible budget. Les investissements des parts varient entre un montant de 500 € et 5000 €. La gestion locative est garantie par une association, les loyers sont donc sécurisés. Achetez, c’est donc avoir jusqu’à 30 000 euros de parts dans une SCPI Duflot en 2014. Ainsi, le profit de la diminution d’impôt à partir de l’année de la souscription. Une rente m’est exercée tous les mois. Une réduction de taxe de 5 130 € par rapport au montant de la souscription.