Loi duflot
Publié le - 578 clics -

Investir en SCPI, un choix judicieux ?

Le profit annuel moyen des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) est évalué à 6,9% depuis l’année 2009. Cela enthousiasme les économes, un couple rendement/risque attractif.

Une solution pertinente et sécurisé.

L’acquisition d’une partie des sociétés civiles d’investissement immobilier est élémentaire. Placez un montant dans une société administrative gérant un parc immobilier locatif et le tour est joué ! En contre partie, une rétribution régulière est versée sous la forme de dividendes. Les SCPI misent dans des biens immobiliers divers : les bureaux, les logements, les entrepôts ou les locaux commerciaux… D’un autre côté, les SCPI corum convictions sont spécifiés bien distinctement : SCPI de rendement ou SCPI fiscales. Pour finir, vous avez le choix d’effectuer votre investissement immobilier en comptant ou en crédit.

La gestion d’un patrimoine facilité.

L’investissement en SCPI comprend de plusieurs atouts ; à l’exemple du nul besoin de se soucier de l’administration des immeubles de la SCPI ni des complications de location. De plus, aucun frais de souscription, de notaire ou de gestion n’est à conjecturer. Aussi, la perdition est partagée sur les immeubles en la possession de la société. Toutefois, vous être libre de choisir la somme d’argent que vous souhaitez investir dans les parts de SCPI.

Les SCPI fiscales.

Une SCPI fiscale et une SCPI de rendement ont les mêmes modes de fonctionnement. Elles agrémentent un parc immobilier, le met en location et reverse le loyer aux investisseurs, qui bénéficient par la suite d’une défiscalisation (réduction d’impôt). Il existe de nombreux types de SCPI fiscales : les SCPI où les achats immobiliers se focalisent sur des propriétés neuves et sont louées sur une durée moyenne de 9 ans, en application des diverses exigences de la loi en vigueur ; les SCPI Malraux où les achats immobiliers touchent exclusivement de plus vieux immeubles qui requièrent des travaux de réhabilitation et qui correspondent aux aspirations de la loi Malraux.